Page d'accueil   :   Cheminer  -  Sens  -   Plan  - Construire  - Eucharistie   


Eucharistie ?

Faut-il une messe ?

Vous préparez la liturgie de votre célébration de mariage. Est-il nécessaire d'y ajouter une Eucharistie ? 

Ajouter l'Eucharistie, ce n'est pas une question de solennité, ni de longueur ou d'importance de la célébration, mais ressort d'une conviction de foi chrétienne.

Faut-il une messe LE jour de votre célébration de l'Amour ?
Franchement : NON.
Vous avez aussi la possibilité de la vivre avant ou après le jour même de la fête dans une atmosphère plus recueillie et dans l'intimité (comme le propose le cardinal) !
Il est même préférable que l'Eucharistie se situe un autre jour.  C'est en effet un acte "de couple" entre  Dieu et vous, un engagement "intime", et le recueillement et la profondeur de cet engagement sera bien mieux vécu à vous deux, loin des flons flons de la fête ! 
Il est aussi préférable qu'elle soit vécue au sein de la communauté dans laquelle vous avez l'intention de vous incérer et préparée avec celle-ci. (C'est le motif pour lequel nous vous proposons plus loin deux prières eucharistiques pour une telle célébration.)

OUI l'Eucharistie a un rapport direct à votre union.
Le mariage est le signe de l'alliance entre un homme et une femme. L'Eucharistie est le signe de l'alliance entre Dieu et l'humanité. Mais c'est encore bien plus : un engagement.

En tant que chrétiens, ce sera la manière la plus intense de s'unir au Dieu de l’alliance, et de "communier" au Christ en faisant couple à deux et communauté avec d'autres.

Si vous avez un dictionnaire étymologique, vous lirez que notre mot français « communion » n’est pas la transcription du latin cum-unio (union avec – et qui s’écrirait avec un seul M- ) mais de cum-munus, qui signifie avoir une responsabilité commune. 

Nous voici donc dans une autre perspective, beaucoup plus dynamique, puisque le mot indique dès l’origine que la communion implique responsabilité, œuvre commune à réaliser. 
Alors que tant de fois, nous n’avions qu’une responsabilité purement individualiste (communier pour me nourrir, pour m’apporter un réconfort) il s’agit de renverser la vapeur : je vais communier pour m’engager, avec mon conjoint, avec tous les frères, au service de l’œuvre commune à laquelle le Christ nous invite : le salut du monde, la construction du Royaume.

Communier, c’est prendre un engagement, c’est comme relever un défi de couple, se mobiliser, se mettre à l’œuvre, donc se faire serviteur par Jésus, avec lui et en lui.  
Et cela apparaît bien comme une dimension plus valorisante de notre projet de vie.


Voici deux textes spécialement écrits pour des liturgies à l'occasion d'un mariage.

Prières Eucharistiques

1.- PRIERE EUCHARISTIQUE DU CANADA

Père très bon, nous te louons et te rendons grâce pour les merveilles de ton amour.
Oui, nous te rendons grâce, Dieu vivant, car depuis le commencement du monde l'amour et la vie ne cessent de s'unir et de se féconder au souffle de l'Esprit.
Sois béni pour la présence de Jésus, ton envoyé, lui qui nous a montré ton amour en se livrant librement pour nous.C'est par lui que ces nouveaux époux, leurs parents, leurs amis et nous tous nous te louons et te bénissons en chantant (disant) avec les anges et l'hymne de ta gloire: saint, saint, saint...

Oui, tu es vraiment saint, Dieu de l'univers, car en créant l'homme à ton image, homme et femme tu les créas. Tu as mis en eux l'amour qui les porte l'un vers l'autre jusqu'au don de la vie. Présent au cœur de leur amour, tu bâtis la fraternité humaine sur la pierre angulaire de leur alliance.Pour renouveler ton alliance avec l'humanité, tu as envoyé sur notre terre ton Fils bien-aimé. Par lui, tu as renouvelé l'union de l'homme et de la femme en faisant du mariage le sceau de leur union et un signe privilégié de ton amour pour nous.Pour te rendre grâce de toutes tes merveilles, Père très bon, nous faisons ici ce que fit Jésus quand vint l'heure de donner sa vie.
Que ton Esprit Saint, aujourd'hui comme alors fasse de ce pain et de ce vin le corps et le sang de ton Fils, signes de ton alliance avec nous.
Au cours du dernier repas partagé avec les siens Jésus prit le pain; après t'avoir rendu grâce, il le rompit et le donna à ses disciples, en disant:"Prenez et mangez-en tous, Ceci est mon corps, livré pour vous".
A la fin du repas, il prit la coupe de vin; de nouveau, il te rendit grâce, puis il dit, en donnant la coupe à ses disciples:"Prenez et buvez-en tous,Car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'Alliance nouvelle et éternelle, qui sera versé pour vous et pour la multitude, en rémission des péchés.
Vous ferez cela en mémoire de moi".

Père très bon, nous faisons mémoire de la mort de ton Fils bien-aimé, preuve suprême de son amour pour nous. Nous faisons aussi mémoire de sa résurrection et de son entrée dans ta gloire, fondements de notre espérance de vivre un jour auprès de toi.
Accueille avec bonté l'offrande du Christ, devenue celle de ta famille entière.
Souviens-toi, Seigneur, de ton Eglise répandue à travers le monde. Tu la veux belle comme une fiancée, jeune, libre et fidèle. Que ton Esprit la conduise toujours, unie à ton Fils bien-aimé, sur les chemins de la vérité et de l'unité.
Dieu de toute alliance et de toute vie, tu as uni les mains de... et de... dans le serment de leur alliance et leurs cœurs dans le don mutuel de leur vie. Conserve à ces nouveaux époux la tendresse dont tu les entoures aujourd'hui et leur amour qui monte vers toi.
Souviens-toi de nous tous ici rassemblés dans la joie et la prière. Resserre nos liens avec les pasteurs de ton peuple: le Pape... et notre Evêque...
Nous te prions aussi pour tous ceux qui connaissent le bonheur d'aimer et d'être aimés :qu'ils soient le soutien et le réconfort de leurs frères et de leurs sœurs.
Nous implorons aussi ta bonté pour tant d'autres, qui ont été déçus dans leur soif de bonheur et d'amour.
Sois leur paix, leur consolation, leur espérance, afin qu'ils retrouvent la joie de vivre dans ton amour, au service des autres.
Nous prions en union avec tous ceux qui nous sont chers et qui nous ont précédés auprès de toi, et à qui tu ouvres largement les bras pour les accueillir dans ton royaume de gloire et de paix.
Dieu notre Père, qui veux notre bonheur, ravive notre amour pour toi et notre espérance de vivre ensemble auprès de toi, avec la Vierge Marie, la Mère de Jésus, avec la foule innombrable des Saints pour te bénir et te louer, par Jésus, ton Fils bien-aimé.

Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le père tout-puissant, dans l'unité du Saint Esprit, tout honneur et toute gloire, pour les siècles des siècles.

 

2.- AU DIEU QUI SE DESSAISIT

Vraiment, il est bon de te louer, Dieu notre Père!
Nous te remercions spécialement aujourd'hui pour tous ceux qui s'aiment, de par le monde, et surtout pour N... et N...
Tu leur as donné de se rencontrer, de se reconnaître et de découvrir ensemble la merveille de l'amour.
Tu as mis en leur cœur ce meilleur d'eux-mêmes qu'ils ne cessent de se donner.
Nous te rendons grâce pour leurs familles qui accueillent leur amour, et pour tous ceux qui, sur leur route, les aident à progresser.
Nous te louons, émerveillés de découvrir que tu es l'amour même dont ils vivent, l'amour qu'aspirent à connaître tous les hommes.
Tu es plus proche de nous que l'homme de sa femme, que la mère de son enfant.
Aussi, avec tous ceux qui ont aimé et tous ceux qui sont signes de ta présence, nous voulons t'acclamer en chantant (disant): Saint, saint, saint,...

Père, nous te louons surtout parce que tu nous donnes ton Fils Jésus.
En lui tu nous fais percevoir à quel point tu nous aimes: il a passé sa vie à rendre espoir aux affligés, à redresser ceux qui ploient sous le fardeau, à proclamer que seul l'amour est digne de foi.
Il n'a pas hésité à se donner jusqu'au bout et à se dessaisir de sa propre vie.
Il nous en a laissé le signe lorsque, réuni avec ses disciples à la veille de sa passion, il prit le pain, il te rendit grâce, il le rompit et le donna à ses disciples en disant : "Prenez et mangez-en tous, Ceci est mon corps, livré pour vous".
De même, à la fin du repas, il prit la coupe, de nouveau il te rendit grâce et la donna à ses disciples en disant: "Prenez et buvez-en tous, Car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'Alliance nouvelle et éternelle, qui sera versé pour vous et pour la multitude, en rémission des péchés.

Vous ferez cela en mémoire de moi".

Nous revivons ici ensemble ce que Jésus a fait: son amour a été jusqu'au bout, jusqu'à la mort.
Mais toi, Père, tu l'as ressuscité pour nous; il est celui qui donne la vie au monde.
Dans la foi, nous attendons sa venue tout en le sachant déjà présent parmi nous.
Aussi nous te demandons de nous donner ton Esprit; qu'en nous faisant communier au corps et au sang de ton Fils, il noue à jamais nos alliances et nous fiance à toi pour toujours.
Qu'il agisse en nos cœurs et que notre engagement soit sans réticence, comme celui du Christ.
Qu'il nous rende plus libres, et qu'il fasse de nous des témoins de l'amour.
Fais grandir ton Eglise dans l'humble service des autres; maintiens vivante en elle la flamme de l'amour.
Garde-la dans la communion et l'unité, autour du Pape et des évêques.
Nous te confions nos prières avec nos frères et nos sœurs dont l'absence ici nous fait mal.
Rassemble-nous tous auprès de toi, avec la foule de tes amis, pour que nous puissions découvrir combien tu dépasses tout ce que nous imaginons de toi et que notre joie soit celle même de Jésus-Christ.

Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu, le Père très aimant, dans l'unité du Saint Esprit, tout honneur et toute gloire, pour les siècles des siècles.

Amen.


Remariage   :   Cheminer  -  Sens  -   Plan  - Construire  - Eucharistie   


Retour "Mariage"